Ginoles.

Les origines de Ginoles sont certainement antérieurs à l’époque gallo-romaine

On retrouve des références dans les textes anciens à Castrum Ginolis, et ses sources thermales.

La présence de ces sources d’eaux chaudes naturelles a attiré des populations dans cette région.

En raison du climat ensoleillé, depuis l’époque romaine la culture des Oliviers était une activité importante, et de nombreux murs de soutènement appelés «terrasses» ont été construits sur les flancs des montagnes et sont encore visibles.

Belvianes.

Autres villages.

De Alet à Camurac

De Carcannières à Espéraza.

De Fa à Nébias.

De Niort à Saint-Martin-Lys.