Place de la République.

Cette place, comme la Grand’Rue fut d’abord Place Royale, puis Place Impériale et enfin Place de la République. Un arbre de la Liberté y fut planté en 1848.

La vieille halle.

Vers 1850, cette très vieille halle occupait tout l’emplacement de l’actuelle brasserie le Palace, tout contre le café Rousset. Elle servait à remiser du matériel agricole et des animaux.

A droite le café Rousset, puis café de la Poste, la famille Journet le racheta en 1926 et le dirige toujours.

Assez lisible, une affiche annonçant le prochain match de l’équipe de rugby contre Brive.

La halle Balthar.
Une halle plus moderne dite Balthar du nom de l’inventeur des panneaux vitrés remplaça la construction ancienne et abrita les marchés jusqu’en 1945 où elle fut démolie.

Ci-contre à gauche.
L’ actuelle maison Montagné à droite sur la carte a été édifiée contre le café de la Poste par les minoteries Ormières qui la transformeront en belle maison cossue du style 1920.
Antonin Montagné l’acheta ensuite .

La statue de la Liberté éclairant le monde fut offerte à la ville par le député de Limoux Dujardin-Beaumetz et installée place de la République.
Elle tient de ses deux mains levées un flambeau surmonté d’un candélabre.
Elle fut descellée en 1912. Le socle a été réimplanté place du Presbytère aujourd’hui place de la Liberté, alors que la statue fut déposée dans la cave des anciens bains douches, actuelle maison du tourisme.

La course au boeuf. (Plus de détails en page “Animations” lorsqu’elle sera créée)

Pour des raisons politiques, la statue fut démontée le 17 mars 1912.

Affluence au café Le Palace pour fêter le titre de champion de France de rugby à Quinze en 1929.

Administration du district.

Elle siégeait dans ce grand bâtiment de la Place Royale, s’y trouvaient également: le tribunal, la prison, le corps de garde, les entrepôts de ravitaillement et les munitions.

La poste.

Le premier bureau de poste de Quillan fut ouvert en 1794 sur la Promenade entre le café Signoles et le magasin Canaby, actuellement magasin de fleurs Vallar.
Après 1905, le bureau de poste fut transféré dans la maison Sauzède, actuelle place de la République.
Le télégraphe fonctionnait depuis 1877

Elle était située à gauche de l’actuel café Le Glacier. Elle était tenue par 2 soeurs mesdames Lauze et Jarlier.