Centre-ville Quillan

Vues de la Coustète, Du col du Portel.

La cuvette de Quillan La cuvette de Quillan, entourée de collines et des contreforts pyrénéens est propice aux vues générales sans avoir recours a des aéroplanes. Les photographes n’avaient donc qu’a gravir les sentiers pentus, avec leur appareil, qui devait tout de même peser bien plus que nos compacts actuels.

Quillan l'Aude et le Pont Neuf.
Quillan les vignes

Si ces vieilles cartes nous confirment les changements dans le temps, celle-ci est une des plus marquantes sur cette partie de l’ancienne route “Nationale”.

Quillan vue générale. Vue du col du Portel
Le Pont neuf plus foncée.
Quillan vue de la Coustète.
Les vignes de la Coustète
Quillan le Pont Neuf.
Quillan de la Coustète
Quillan
QUILLAN
Quillan, vue générale, Bitrague en fond.
Vue de la Coustète

Vues du château, de Cancilla, de Carach

Quillan vue générale
Quillan vue de la Hille
Quillan, les usines De La Rue.
Quillan
L'église et le château. Certainement la même que la précédente,
La croix du Couïrou.
Vue du Couïrou.
La voie et l'usine Jean Bourrel.
Dépôt SNCF.
Les usines Bourrel, l'église et le château.
Le Vieux Quillan.

La ville basse

Le premier bourg, celui d’en haut, se blottit autour du château-fort contre la colline de Saint-Pierre, rive droite.

La vieille ville actuelle ou bourg d’en bas, naquit au XII ème siècle après les croisades de Simon de Montfort, des français du nord y ayant fait souche.

En 1826, Quillan était encore enserré dans la ceinture des remparts.

 

Au loin Capio et Saint Quirgue.
Le fleuve Aude et le Vieux Quillan.
Panoramique. La minoterie Ormières.
Vue générale.
Vue générale.
La Hille 2.
Vue générale.
Vue générale.
Vue générale.
Quillan dans la brume des usines.